X

Latest News

Quand l’enfant naît

Quand l’enfant naît, les parents sont toujours inquiets. A t-il tous ses doigts et ses orteils, le nez de sa mère, la bouche de son père? Et il grandit au sein de cette famille, nucléaire (traditionnelle) monoparentale, reconstituée, entouré d’un village d’adultes qui l’aide à se définir.

La joie de l’accompagner dans ses apprentissages! Enfin il fait ses nuits, babille quelques mots, dont les merveilleux « maman » et « papa » qui chatouillent nos oreilles.

Des nouveautés infinies à apprivoiser : il marche seul, atteint le terrible 2 ans et le fou 3 ans. On doit couper le cordon ombilical lors de l’entrée à la garderie, faire le deuil du bébé rendu grand et qui entre à la maternelle et vivre les angoisses de l’entrée au secondaire.

Notre petit chéri d’avant disparait peu à peu en laissant place à cet adulte en construction. Et quel chantier!! Pire que les autoroutes du Québec!! On fait du surplace, on se fait couper et ça roule à pleine vitesse. Les panneaux de signalisation sont de plus en plus présents : zone dangereuse (drogue, alcool, mauvaises fréquentations), limite de 70 km/heure pour celui qui vit à pleine vitesse, ou pousser celui qui roule 30 km/heure dans une zone de 100 km/heure et qu’on doit sortir de la zone « jeux vidéo ».

Pour ma part, à regarder grandir les Ados ça me rappelle la période la plus difficile de ma vie… la période de changement radical; puberté, estime de soi à la baisse où mon miroir était à la fois mon meilleur ami et mon pire ennemi, l’école, les amis, les regards, le joug parental, les tentations illicites. À jongler avec tous ces changements, tous ces bouleversements, je ne peux que m’incliner devant tant de courage et de volonté de la part de nos ADOS! Grandir ça fait mal à soi comme aux autres, mais ne faut-il pas souffrir pour être beaux? Et le rôle du parent dans tout ça? Il faut juste se souvenir qu’on est passé par là et surtout être « discrètement » présent auprès de nos beaux adultes en construction… Ne vous découragez pas, les routes du Québec ne se sont pas construites en 3 jours.

Nathalie Gohier,
intervenante Petit Patro

Tags:

About the Author

The Author has not yet added any info about himself

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *